Accueil ToutesINNOVATION MAQUILLAGE Le packaging cosmétique, un emballage mais pas que…

Le packaging cosmétique, un emballage mais pas que…

de Aurélie Bontemps
packaging cosmétique

Si l’innovation en maquillage était la chasse gardée de la R&D il y a encore quelques années, aujourd’hui la donne a considérablement changé. Les marques étant de plus en plus exigeantes en matière de nouveauté, les fabricants de packaging cosmétique ont compris qu’ils avaient une carte à jouer. Et visiblement, ils font « all in » !

 

De nouveaux matériaux pour optimiser la protection de la formule

Nous connaissions les solutions minimisant les problèmes de compatibilité entre packaging cosmétique et formules (les tubes en coex par exemple), mais nous n’avions pas envisagé que les fabricants franchiraient le pas de la protection voire de la stérilité. En effet, avec l’arrivée des formules sans conservateurs, il est impératif qu’elles soient parfaitement préservées des agressions extérieures. C’est le choix qu’a fait APTAR avec ses systèmes ultra-protecteurs qui allient filtres et obturateurs couplés au système Airless et aux poches co-extrudées. Une solution efficace pour préserver les formules sensibles, éviter les contaminations bactériologiques et même garantir l’étanchéité.

 

Un packaging cosmétique de plus en plus pointu pour faire du produit de maquillage un véritable bijou

Outre les performances techniques, le packaging cosmétique s’habille d’accessoires de plus en plus travaillés pour booster l’efficacité des formules et les bénéfices produits. Les applicateurs se parent de silicone ou de zamak pour plus de sensorialité, ils se mettent à vibrer pour faciliter l’application des produits, les bouchons en plastique cèdent la place au bois pour pousser le claim du naturel jusqu’au bout de l’emballage. Un exemple marquant, QUADPACK avec sa gamme Wood qui décline la matière noble du bois sous toutes ses formes pour coiffer les flacons, les sprays et autres pots destinés à la cosmétique.

 

Détourner des applications pour créer de nouvelles gestuelles

Au même titre que les marketings détournent les concepts pour en créer de nouveaux ou que les laboratoires jouent avec les textures à transformation, les fournisseurs de packaging cosmétique surfent sur la vague pour proposer des emballages funs, parfois même surréalistes. Après les foamers qui transforment des textures liquides en mousses généreuses, les packagings à double sortie font leur apparition. Ils poussent les consommateurs à mélanger leurs produits et à se lancer dans le DIY sans complexes. C’est le cas de TEXEN avec ses doubles tubes permettant de conditionner séparément deux textures différentes mais de les utiliser simultanément.

 

Le défi des années 2020, passer à l’ère du green

Les fournisseurs d’emballages ont clairement passé un cap en matière d’innovation. A l’heure de la mise en place de politiques eco-responsables, certains fabricants décident de relocaliser certaines productions en France pour limiter les transports et revaloriser les productions made in France. C’est le cas d’ALBEA et de son mécanisme de rouge à lèvres étanche « Every Kiss » fabriqué en Bretagne. D’autres, comme BRIVAPLAST, développent non seulement des flaconnettes à partir de plastiques recyclés, mais choisissent également de repenser leurs installations dans un esprit totalement green. Leur nouvelle usine est équipée de panneaux solaires qui couvrent 35% de leurs besoins en énergie. Une véritable révolution dans l’industrie !

Reste désormais à relever le challenge du recyclage des matériaux et de leur réutilisation totale pour proposer la nouvelle génération des emballages 100% verts.

0 commentaire

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire